jeudi 14 août 2014

Les gardiens de la galaxie

Peter Quill, aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan dont les agissements menacent l’univers, conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance.



 Je ne m'attendais pas à grand chose, la bande annonce m'ayant moyennement inspirée. L'histoire est assez classique : des individus que tout sépare réunis autour d'un intérêt commun. Dommage qu'il soit émaillé d'invraisemblances. Le film offre un large panel de créatures variées. L'esthétique du film est soignée, les effets spéciaux sympas et la 3D pas complètement inutile, notamment durant les combats spatiaux. Les acteurs sont sympathiques mais pas extraordinaires, les acteurs non plus d'ailleurs. Chris Pratt est assez insipide, transparent. Les deux guerrières sont un peu plus intéressantes mais c'est Rocket et Groot qui se révèlent les plus attachants. Les maquillages sont mitigés. Le vert de Zoe Saldana n'est pas top, mais j'ai bien aimé les scarifications de Dave Bautista. Les méchants sont grands, carrés, grimés façon Star Wars, dommage c'est du déjà-vu. L'humour tombe parfois à plat, parfois fonctionne, en revanche, l'émotion est le plus souvent absente, la faute à des dialogues poussifs. LA B.O old school m'a bien plu. C'est marrant, divertissant mais ce n'est pas grandiose, je n'ai pas réussi à complètement adhérer.

6/10

lundi 11 août 2014

Détective Dee 2 : la légende du dragon des mers

L’impératrice Wu envoie sa flotte soutenir un allié envahi. Mais les navires sont attaqués par une mystérieuse et gigantesque créature. Afin d’apaiser le dragon des mers, la courtisane Yin est choisie pour être enfermée dans le Temple du Dragon des Mers. L’impératrice Wu ordonne à Yuchi Zhenjin, le Commissaire en chef du Temple Suprême, d’enquêter sur l’attaque. Dee Renjie arrive le même jour pour prendre ses fonctions de magistrat au Temple suprême.


Préquel d'un opus que je n'ai pas vu, le film a perdu la plupart de ses interprètes originaux, dommage. Passons. Ce qui m'a frappée très vite, c'est la 3D. Pour une fois, elle est utile, et pas qu'une fois ! Les scènes de combat sont superbement chorégraphiées et la 3D les magnifie encore. Les interprètes sont efficaces, quoique que l'on puisse reprocher à Tsui Hark sa direction parfois très théâtrale (très 70's) qui peut dérouter. Quand on y réfléchit, ça colle avec la surenchère visuelle, le grandiose des combats. L'enquête, un peu légère mais non dénuée d'humour, se suit avec plaisir dans cette Chine de conte. D'ailleurs la reconstitution et les costumes sont beaux et soignés. Le film suit les codes et clichés des films de ce genre mais reste savoureux car un peu régressif.

7,5/10