dimanche 19 avril 2015

En route

Les Boovs, aliens à l’ego surdimensionné, choisissent, pour échapper à leurs ennemis jurés les Gorgs, de faire de la Terre leur nouvelle planète d’adoption. Mais Oh, l’un d’entre eux, va révéler accidentellement la cachette de son peuple... Contraint de fuir, il fait la connaissance de Tif, une jeune fille à la recherche de sa mère.
Encore une fois, le graphisme de Dreamworks est très bien fait, l'animation est top, tout est très coloré, très pop, parfois un brin poétique. Les thèmes sont universels : amour filial, amitié, tolérance... Accepter la différence, c'est bien, le colonialisme c'est mal. Bon ok. Et ? Bah rien, pas de deuxième niveau de lecture pour les adultes. Cela pourrait être compensé par un humour hilarant. Mais non, c'est de l'humour sympathique, qui fait sourire mais, à deux ou trois exceptions près, on ne rit pas franchement. La pointe d'émotion fonctionne bien. Pourtant, on peut regretter le côté déjà-vu et l'aspect un peu paresseux de cette production. Destiné aux plus jeunes à mon avis.
6,5/10