mercredi 17 juin 2015

Spy

Susan Cooper, discrète analyste de la CIA, assiste à distance l’un des meilleurs espions de l’agence, Bradley Fine. Lorsque celui-ci disparaît et que la couverture des autres agents est compromise, Susan se porte volontaire pour infiltrer l'univers des marchands d’armes et tenter d’éviter une attaque nucléaire…
Cela commence comme un James Bond, c'est le même générique, et puis ça dérape. La parodie assume les références à 007, trop ? C'est souvent drôle mais pas hilarant. L'humour manque de finesse. Melissa McCarthy est plutôt bonne mais, bon sang, qui a choisi ces perruques immondes et ce maquillage vieillissant ? Jude Law en fait des tonnes et Jason Statham joue avec brio la carte de l'autodérision. Rose Byrne est sexy en diable et son personnage est fun. L'idée de départ est sympa mais elle n'est pas exploitée à fond à cause d'un scénario où les gags pas toujours très fins passent avant le fond. Du coup, l'aspect espionnage passe un peu à la trappe. Un bon point toutefois pour le petit côté féministe. Cela dit, le film est rythmé et divertissant. La B.O est géniale mais cela ne suffit pas d'autant que les rebondissements sont déjà vus et manquent de modernité. OSS 117 parait brillant et très fin à côté.
6/10