samedi 8 août 2015

Les 4 fantastiques

Quatre jeunes génies se retrouvent projetés dans un univers alternatif et dangereux, qui modifie leurs formes physiques mais aussi leurs vies de façon radicale. Ils devront apprendre à maîtriser leurs nouvelles capacités et à travailler ensemble pour sauver la Terre d’un ancien allié devenu leur ennemi.
Ce n'est pas une grosse catastrophe mais on est loin de la réussite. Le côté film d'exposition est particulièrement marqué. Le scénario est bavard et manque d'action. Le combat final est très -trop- bref, il manque de relief et a un petit arrière-goût d'arnaque (on s'unit et pouf c'est fini). Les acteurs ne sont pas mauvais mais seul Jamie Bell se démarque réellement. Et quand c'est la Chose avant transformation qui a le plus de charisme, on se pose des questions. Kate Mara est quasi transparente et ce n'est même pas un jeu de mots. En plus, ses cheveux sont affreux pendant tout le film. Toby Kebbell pourrait donner quelque chose avec un scénario ayant plus d'aspérités et un personnage plus fort. Les effets spéciaux sont plutôt bien réalisés mais rien de transcendant. D'un autre côté, on ne s'ennuie pas et on s'échappe quand même de ses pensées du quotidien. Quelques scènes ou dialogues font sourire. En revanche, l'absence de scène post-générique, pour un Marvel, c'est un scandale !
5/10
 


vendredi 7 août 2015

Le petit Prince

C’est l’histoire d’une histoire. C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes. C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi. C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire.

Autant j'ai beaucoup aimé le graphisme lié à la petite fille, quoiqu'il soit un peu lisse, autant celui du petit prince qui a parfois un rendu très plat ne m'a pas emballée malgré son caractère poétique. Je ne crois pas que le film en avait besoin pour être poétique ou émouvant, ce qu'il est à plusieurs reprises. L'aviateur, personnage excentrique à souhait, est attachant, de même que le prince et la petite fille. Sa mère ne veut que le bien de cette dernière mais apparaît assez méchante et agressive. La musique, pleine d'entrain, apporte un brin d'énergie et d'optimisme dans ce film mélancolique dans lequel les adultes ont souvent le mauvais rôle. Le film, tout en étant relativement fidèle à l'œuvre d'origine, parvient à en dépasser les enjeux, tout en conservant son intemporalité et sa modernité. Cependant, la fin est un peu bizarre, improbable et certains dialogues sont un peu trop explicatifs. Le concept de mise en abîme est sans doute trop complexe pour les enfants qui ne doivent pas comprendre grand chose.
7/10
 


dimanche 2 août 2015

Renaissances

Damian Hale, richissime homme d’affaire au seuil de la mort, se voit proposer une opération révolutionnaire par le groupe Phénix : transférer son esprit dans « une enveloppe vide », un nouveau corps jeune et athlétique pour prolonger sa vie. Il accepte et redécouvre les joies de la jeunesse. Jusqu’au jour où il découvre un terrible secret sur l’opération.

Un nouveau film sur l'immortalité quoique sous une forme assez novatrice et qui n'est pas, bien entendu, sans poser de gros problèmes éthiques. Le thème est proche de celui de Transcendance mais le film est beaucoup plus clair et rythmé ; il est plus manichéen en revanche. En réalité, le film est plus centré sur la course-poursuite entre le mystérieux groupe et Damian que sur l'aspect "mue". Il manque d'ambition et la bande-annonce en dévoile trop. Le scénario souffre de quelques incohérences. Cela dit, le thriller fonctionne bien et la tension résiste au petit arrière-goût de déjà vu. Ryan Reynolds est convaincant, encore une fois, il réussit à faire naître l'émotion. Ben Kingsley est impeccable. Matthew Goode est bon mais son personnage manque de profondeur, si bien qu'il ne peut exprimer tout son talent. La fin est prévisible et bien pensante. Le film est plein de défauts mais il est divertissant et tient bien la distance.
7/10