dimanche 30 octobre 2016

Doctor Strange

Après un grave accident de voiture, le docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien, doit mettre son égo de côté pour apprendre les secrets d'un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives.
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Les épisodes d'exposition peuvent être longuets. En l'espèce, malgré une ou deux petites longueurs dans le premier tiers et un déroulement classique, le film n'est pas ennuyeux et tient ses promesses. Deux heures bien remplies quoique balisées. Le film repose sur deux très gros points forts : le casting et les effets spéciaux. Benedict Cumberbatch, magnétique, campe le très égoïste et arrogant Dr Strange qui doit faire à ce qui pouvait lui arriver de pire. Ou de mieux. Il est excellent. Mads Mikkelsen campe le méchant, assez stéréotypé mais pas manichéen. Ces deux-là sont décidemment très charismatiques. Tilda Swinton joue très bien la sagesse et le mystère mais je la préfère quand même avec des cheveux. Le reste du casting, Ejiofor et McAdams notamment, est impeccable. Les effets spéciaux, entre architecture mécanique et effets psychédéliques, sont absolument géniaux. Très beaux, ils donnent parfois le vertige. Et les scènes de combat sont parfaitement chorégraphiées. Ce nouveau Marvel, ponctué d'humour (j'adore la cape), offre un nouvel univers relié à l'un des autres par la scène post-générique et quelques allusions. Or ce nouvel univers regorge de possibilités. Chouette ! Vivement la suite !
9/10