mardi 18 juillet 2017

Spiderman : homecoming

Galvanisé par sa brève expérience avec les Avengers, Peter rentre chez lui auprès de sa tante May, sous l’œil attentif de Tony Stark. Il s’efforce de reprendre sa vie d’avant, mais au fond de lui, Peter rêve de se prouver qu’il est plus que le sympathique super héros du quartier.
Après la trilogie Maguire et la duologie avec Garfield, voici Tom Holland. Plus jeune, plus facétieux, il campe un Spiderman volubile, plein d'humour, plein de promesses. Il est accompagné par deux pointures, Michael Keaton en super-vilain avide et Robert Downey Jr, en guise de mentor. J'ai bien aimé le design du Vautour même si je n'ai pas compris comment il contrôle ses ailes. Les autres ados sont assez stéréotypés. Cet opus, un peu long au démarrage, est bourré d'action et d'effets spéciaux réussis. Léger, fun, moins "prise de tête" que certains autres Marvel tout en évoquant la difficulté pour un jeune homme prometteur et ambitieux de faire ses preuves. Il n'est pas question ici de sauver le monde mais de New-York, voire même juste du quartier, et c'est déjà pas mal. Cela dit, comme je suis sympa, j'éviterai de pointer les facilités et les incohérences. Espiègle et marrant.

8/10
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire