mercredi 5 juillet 2017

Moi, moche et méchant 3

Alors que Gru, mis à pied, tente de trouver une nouvelle voie, il découvre l'existence d'un frère jumeau prénommé Dru. Si Gru, tout d’abord enthousiasmé à l’idée d’avoir un frère, se rend avec Lucy et les filles dans son île natale pour le rencontrer, il déchante vite quand il découvre que Dru lui est nettement supérieur. 

Gru, toujours aussi moche, n'est plus aussi méchant mais il a encore besoin d'action. Du coup, il y en a pas mal dans cet opus même s'il connaît des baisses de rythme. L'animation, bien réalisée et colorée, ne casse pas des briques. On retrouve avec plaisir sa petite famille, Lucy l'extravertie, les trois adorables gamines -notamment la benjamine si mignonne avec ses envies de licorne-, et bien sûr les minions, déjantés à souhait. Dru est plutôt marrant avec son improbable tignasse blonde. Balthazar Bratt est un méchant vraiment fun, d'autant qu'il amène avec lui une B.O eighties survitaminée. Le concept du combat de danse m'a bien fait rire. L'humour ne vole pas haut mais fonctionne bien. L'univers créé est suffisamment attachant pour qu'on dépasse le manque de surprise et de méchanceté.

Les enfants dans la salle étaient à fond, c'était plutôt drôle.

7/10

Loue-moi

Léa n’est pas la brillante avocate qu’imaginent ses parents. Elle a monté une agence louant ses services pour tous types de missions. De ramasseuse de balles à fille aimante, de conseillère conjugale à belle-fille idéale, Léa jongle avec les identités jusqu’à s’y perdre elle-même.
Loue-moi, c'est un film sympathique sur le mensonge et la peur de s'engager ou même simplement de vivre. Déborah François et Alison Wheeler, pétillantes, portent cette comédie charmante qui surfe sur l'air du temps où tout s'achète, ou se loue, même les individus. Léa a peur de souffrir alors elle ment, se prétend autre, avocate ou agent immobilier. Bertille, elle, a peur de tout, alors elle passe à côté de sa vie et des gens qu'elle aime, son petit-ami comme son adorable grand-père. Le scénario n'est pas nécessairement très original mais sa légèreté emporte l'adhésion, notamment grâce à des seconds rôles un brin loufoque. Quelques scènes sont vraiment marrantes comme le Qui-est-ce ? nouvelle version ou l'imagination de Léa dans l'appartement. Sans être hilarant et bien sûr prévisible, le film fait sourire, même après être sorti de la salle. 
 
7,5/10